RADIO TELEVISION MOTAOG

La Voix de la Savane

Savanes /santé …

Savanes /santé …


Le constat est amère mais visiblement n’intéresse personne.

“L’avenir d’une nation c’est sa jeunesse…” dit-on souvent.
Dans la région des savanes, cet adage semble ne plus respecter sa logique. En effet, la plupart des jeunes sont téléguidés par soit l’alcool frelaté qu’ils appellent affectueusement en moba “tankpin djoong” ou par le tramadol et de la drogue…

Ils sont là plupart des jeunes désœuvrés ou sans emploi…

“D’habitude, ils mettent les comprimés de tramadol dans les sachets de pure wather ou des canettes des boissons énergisantes pour tromper la vigilance des gens…” nous indique un jeune conducteur de taxi moto sous anonymat .

Selon la plupart de ces consommateurs, ils utilisent ces substances pour se doper afin de résister longtemps dans leurs activités.

” Quand je ne prends pas de tramadol, je n’arrive pas à travailler, je ne dure pas aussi longtemps sur une go ( avec large sourire)… Ça me renforce beaucoup et je ne ressens pas la fatigue et les douleurs lorsque je travaille…” nous a confié le jeune moukaile portefaix dans un grand magasin de la place.

Tout comme ce stupéfiant , la consommation de la drogue et de l’alcool frelaté a pris un ampleur très inquiétant dans la région des savanes. Elle est malheureusement encouragée par la multiplication des débits de boissons communément appelés “rideaux blanc” et des bases (coins de rassemblement des jeunes ).

Silence coupable ?

Au Togo, même si nombreux s’indignent sur les conséquences de ce phénomène sur la santé des consommateurs surtout des jeunes , aucun texte n’interdit encore officiellement la commercialisation de l’alcool frelaté.

Les rares sorties des forces de l’ordre et de sécurité sont loin de stopper l’hémorragie. Les réseaux sont bien huilés…

“Je connais beaucoup de maisons où sont fabriqués ces alcools frelatés…Ils jettent seulement quelques comprimés dans des tonneaux contenant de l’eau, puis il les roulent au sol pendant un moment et le sodabi est prêt à être servi…” affirme Lare Djagoï un enseignant.

Pour souvent tirer le drap de leur côté, les consommateurs donnent des raisons peut convainquantes.

“J’ai eu ma maîtrise depuis plus de six ans , j’ai passé tous les concours mais ça n’a pas marché or j’ai d’énormes charges… Je prends ça pour souvent éviter les soucis…” affirme natale bamane

La consommation de l’alcool engendre des effets dévastateurs à moyen et à long terme. elle peut causer les cancers de la bouche, de l’œsophage, de la gorge, de l’intestin, du foie, des maladies cardio-vasculaires, cirrhoses du foie, pancréatites, maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression). La liste est longue.
L’alcool est l’une des causes de mort évitable au sein de la masse jeune dans la savane…

Il est connu de tous que la consommation excessive de l’alcool représente un danger pour la santé humaine. Mais ce danger est double quand il s’agit des alcools frelatés, explique Dr Edo kossi.

” Les cirrhoses de fois que l’on rencontre quotidiennement ne sont plus liées aux virus de l’hépatite B ou C. Ce sont beaucoup plus des cirrhoses liées à la consommation chronique de l’alcool” explique t-il.

Au vu de cette situation, nombreux fustigent le laxisme de la direction régionale du commerce ou du contrôle de prix.

” Même s’il n’y a pas de texte ni de loi réglementant ce commerce , la direction du commerce de qui relève ces bars, snacks bars et rideau blanc doit mettre ses brigades de contrôle et de répression en branle surtout dans cette région. ces substances poussent les jeunes à la violence…” plaide Lengue lamboni.

Il est vrai que beaucoup de maux minent la vie de notre jeunesse et nécessitent de grands investissements pour apporter des solutions durables, mais pour autant la lutte sans merci contre la consommation de l’alcool frelatés et des stupéfiants précités devrait être gagnée.
C’est le plus grand problème de santé publique aujourd’hui et c’est un devoir pour tout jeune de la savane qu’il soit musulman, chrétien, animiste ou autre, de lutter efficacement contre ce terrible fléau source de nombreux malheurs dans nos foyers.

Bracool YENDABRE

Spread the love